2348

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/01/2008

on fête la musique

Vous allez deviner, c'est simple comme bonjour, ce qu'il composait.

"Voilà, il est en train de composer quelque chose qui relève du travail à la chaine;Il sait très bien ce qu'il a fait, il n'y a pas de forme à proprement parler, pas de développement ni de modulation, juste du rythme et de l'arrangement.Bref, c'est une chose qui s'autodétruit, une partition sans musique, un suicide dont l'arme est le seul élargissement du son.Phrase ressassée, chose sans espoir et dont on ne peut rien attendre, un morceau dont la chorégraphie, la lumière et le décor feront supporter les redites; c'est seulement fait pour être dansé."

Jean Echenoz    [Ravel]

je ne vous ferai pas l'injure de vous donner la réponse.

Vous avez gagné le droit de revenir sur mon blog.      

AME91     PS, c'est Schubert qui est à l'honneur pendant 3 jours ,c'est beaucoup de bonheur, tout çà

11:09 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

26/01/2008

Food for thought

"I swear I see what is better than to tell the best. It is always to leave the best untold"

Walt Whitman   [Leaves of grass]

 Un peu d'anglais de temps en temps...C'est si joli, l'original.

AME 91

14:22 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

21/01/2008

l'Asie, autrement.

"Les religions hindoues ne dégagent pas la faiblesse de l'homme mais sa force......La joie dans la maitrise, la prise de possession, la rafle assurée dans la masse divine....Une sorte de cupidité, de férocité spirituelle, qui crachait, victorieuse à la figure du malheur et des démons inférieurs.

L'Indien ne court jamais ni dans la rue ni sa pensée dans son cerveau; il ne brûle pas les étapes; il n'est jamais elliptique, il n'est pas pressé, il raisonne ses sentiments, sa pensée est un trajet, tout du même pas.

Jamais je n'ai vu en Inde, jamais,une jeune femme tout à fait belle.Elles courent vite sur le chemin de la vieillesse et elles ont malgré leur modestie quelque chose de vaincu."

Henri Michaux  [ Un barbare en Asie ]

Ces quelques lignes pour vous dire de ne pas passer à côté de ce livre 

AME91

22:10 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)