2348

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/07/2010

Partir pour Varsovie

"Un jour chez moi, on se mit d'un seul coup à parler de partir pour Varsovie.

Plus tard, je me retrouvai avec mes parents, ma soeur et mon plus jeune frêre dans le petit train qui allait de Radzymin à Varsovie. par la fenêtre du wagon, je voyais des arbres, des maisons, des gens qui allaient à reculons; Une charrette tirée par un cheval avait des roues qui roulaient à l'envers; des vaches broutaient et des chevaux se donnaient des coups de tête dans un pré.Il se passait des choses que je ne comprenais pas.

Après avoir quitté le train, nous grimpâmes dans un droshky qui nous fit traverser le pont de Praga jusqu'à Varsovie. Un large fleuve où se reflétait le ciel coulait en dessous de nous. Sur le pont aux rambardes en métal tordu, se précipitaient des trolleys et des omnibus. On aurait dit qu'il y avait toujours le feu à Varsovie parce que des gens couraient partout en criant. C'était comme un jour de fête sans fin.Il était impossible de continuer à poser des questions parce que j'étais trop stupéfait de ce que je voyais. Après avoir traversé de beaux quartiers, nous arrivâmes rue Krochmalna."

ISAAC BASHEVIS SINGER     [Au tribunal de mon père]

16:24 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.