2348

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/09/2011

Pourvu qu'on ait le titre

"Elena a désormais la main sur toute la planification de l'état roumain en matière de recherche scientifique et d'équipement industriel de pointe; son ombre plane sur tous les instituts de recherche du pays;c'est elle qui donne en dernière instance les ordres, décidant arbitrairement des carrières. Hélas, la camarade Elena devient rapidement la risée de ses pairs: son incompétence est flagrante; les chimistes qui écrivent ses discours y introduisent quelques "fantaisies", le plaisir de la pièger étant trop tentant. les feuilles qu'elle doit lire en public recèlent en effet bien souvent des formules inventées de toute pièce; la meilleure blague circulant alors dans les laboratoires de Bucarest reste sa prononciation de la formule du dioxyde de carbone- CO2 -qu'elle lit en faisant toutes les liaisons; le résultat en roumain est cocasse; ainsi lue,la formule signifie "queue"....

Cela ne suffit pas: Elena veut plus; elle entend être traitée d'égal à égal avec les plus hauts fonctionnaires mondiaux; en 1975, la camarade Elena Ceausescu rend ainsi une thèse de doctorat intitulée:"la polymérisation stéréospécifique de l'Isoprène sur la stabilisation des caoutchoucs synthétiques"; tout le monde attend avec impatience  d'assister à la soutenance pour voir la camarade se débrouiller des questions du jury. Les curieux n'aurant hélas pas la chance; lorsqu'ils se présentent à l'université, ils trouvent porte close. Une pancarte indique que le périlleux excercice s'est déroulé la veille. On apprendra plus tard que cette thèse avait été refusée pour insuffisance par un éminent professeur de l'université d'Iasi, Christopher Simionescu avant d'être acceptée par un collègue complaisant de Timisoara....

 Privés du spectacle de voir Elena débattre de son oeuvre davant ses pairs,ses collègues et étudiants trouvent néanmoins l'occasion de savourer son travail; sa thèse avait pour sujet les polymères. "Mère" signifie pomme en roumain; certains crurent faire de l'esprit en changeant l'intitulé de la thèse en "polypères", littéralement plusieurs poires.

la thèse porte immédiatement ses fruits: Elena est nommée présidente du conseil national de la culture socialiste et de l'éducation en 1975; Reine des poires et ministre de la culture..la première étape est franchie mais cela ne suffit pas à faire d'elle une véritable icône. Elena ne vise pas la simple reconnaissance intellectuelle ou l'exercice du pouvoir politique en soi. Elle veut être une femme modèle, le seul modèle de la femme roumaine, respectée, désirée, enviée: la consécration totale, sinon rien."

 

DIANE  DUCRET   [ Femmes de dictateur ]

13:43 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.