2348

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/10/2011

Fil rouge en quelque sorte

J'avais lu cet été qu'un écrivain s'était installé en résidence huit jours dans l'aéroport d'Heathrow, afin d'observer les scènes incongrues et comportements pittoresques et les relater; à la demande générale ou presque , j'ai décidé (sachez que je n'ai rigoureusement aucune prétention à égaler un écrivain) de vous faire part, entre mes passages de lectures,  de ce que j'ai pu connaitre au hasard de mes perégrinations.

 

"St Denis de la Réunion, à l'embarquement:

Une jeune femme se voit demander une somme rondelette pour excédent de poids de bagages; elle reprend illico sa volumineuse valise, l'ouvre à côté de la file d'attente, et commence à enfiler les uns au-dessus des autres T-shirts, pulls, gilets visiblement épargnés par l'usure du lavage, pantacourts, et un anorak; nous avons compté neuf couches; on ne pouvait qu'entrevoir le bibendum Michelin; nul ne sait ce qu'elle en a fait dans l'avion; inutile de s'étonner que les hôtesses aient le plus grand mal à fermer les casiers bagages à mains  bourrés à craquer."

fin de l'épisode 1

Les commentaires sont fermés.