2348

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/11/2011

Picasso

"Il essayait d'exprimer sa compréhension et la lutte était effrayante, parce que, à l'exception de quelques sculptures nègres, personne n'avait jamais tenté de rendre les choses vues, , non pas comme on les connait, mais comme elles sont quand on les voit sans les regarder avec réflexion. En vérité, la plupart du temps, on voit seulement une partie de la personne avec laquelle on est, les autres parties nous sont cachées soit par un chapeau ou des vêtements, soit par la lumière ou l'ombre. Chacun est habitué à compléter l'ensemble entièrement avec le souvenir. Mais Picasso, lorsqu'il voyait un seul oeil, l'autre pour lui n'existait pas....

"Plus tard, personne ne verra le tableau, on verra la légende, la légende que le tableau a créée; alors, qu'importe que le tableau dure ou ne dure pas. Ils feront des restaurations, mais un tableau n'existe que par sa légende et pas par autre chose..." Picasso semblait indifférent à ce qui pouvait arriver à son tableau, même quand cela le touchait profondément.

"Votre famille , tout le monde si vous êtes un génie, mais sans succès, vous traite comme un génie; quand vous commencez à gagner de l'argent, quand vous avez du succès, , alors, votre famille tout le monde, ne vous traite plus comme un génie mais comme un homme qui a réussi."

GERTRUDE  STEIN         [  Picasso ]

 

 

17:38 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.