2348

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/01/2013

La route , devant toi, elle est pas dans ton rétroviseur

" Frank mit Cee debout, puis passa le bras droit de sa soeur autour de son cou. La tête sur l'épaule de Frank, les pieds qui n'imitaient même pas le mouvement de la marche, elle était légère comme une plume. Frank parvint à l'arrêt de bus et attendit ce qui lui sembla une éternité. Il passa le temps en comptant les arbres fruitiers dans pratiquement tous les jardins, poiriers, cerisiers, pommiers et figuiers.

Il y avait très peu de monde dans l'autobus qui retournait en ville; Frank fut soulagé d'être relégué à l'arrière, où les banquettes leur offraient de l'espace à tous les deux et protégeaient les passagers de la vue d'un homme qui portait, trainait , une femme visiblement battue et soûle.

 Quand ils descendirent de l'autobus, il lui  fallut un moment pour repérer un taxi clandestin stationné loin de la file de véhicules agrées et , plus encore pour convaincre le chauffeur d'accepter la probable détérioration de sa banquette arrière.

"Elle est morte?

-Conduis.

-Je conduis, mon frère mais j'ai besoin de savoir si je vais en taule ou non.

-J'ai dit: conduis.

-On va où?

Lotus, à trente kilomètres sur la 54.

- çà va te coûter une somme.

T'inquiète pas pour çà"    Mais Frank , lui était inquiet; Cee semblait à l'article de la mort. A la peur de Frank se mélait la profonde satisfaction qu'entrainait cette opération de sauvetage, non seulement parce qu'elle avait réussi mais aussi parce qu'elle avait été  pour l'essentiel sans violence. çà aurait pu être tout bonnement:" Puis-je ramener ma soeur à la maison". Mais le docteur s'était senti menacé  dès que Frank avait franchi la porte.

-"Moi, je trouve qu'elle a pas l'air très bien, dit le chauffeur.

- Regarde où tu vas, vieux, la route devant toi, elle est pas dans ton rétroviseur.

- C'est ce que je fais, non? La vitesse est limitée à 80, je veux pas d'ennuis avec les flics. Elle saigne sur ma banquette? Faudra que tu me payes un supplément si elle bousille ma banquette arrière.

-Tu dis encore un mot, un seul, et t'auras pas un rond, putain."

Sans connaissance, gémissant  de temps à autre, la peau désormais brûlante au toucher, Cee était un poids mort  si bien que Frank eut du mal à fouiller dans ses poches . La portière du taxi s'était à peine refermée que poussière et cailloux volèrent derrière les pneus.

TONI    MORRISON     [ Home  ]

 

 

19:51 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

MA-GNI-FI-QUE !!! j'adore jl'ai offert et jl'offrirai encore...

Écrit par : PdB | 07/02/2013

Oui, ce bouquin va crescendo; il va bien au-delà de ce qu'elle donne habituellement; le seul côté qui m'agace un peu chez elle , c'est la religion mais ce sont nos incorrigibles amis américains; voir , le dernier discours d'Obama, truffé de faith, blessing, God ,etc.

Écrit par : EMERY Anne-Marie | 07/02/2013

Les commentaires sont fermés.