2348

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/02/2014

madame l'ordure s'en va

"Versailles, le 2 septembre 1696.

  Je suis derechef en disgrâce, sans l'avoir mérité. Dès que j'entre chez le roi, madame l'ordure s'en va; quand je la prie de rester, elle ne répond rien et n'en sort pas moins avec une moue moqueuse. On me traite d'une façon bien impolie. Tous les jours, on me fait attendre une demi-heure à la porte du roi avant de me laisser entrer, quelquefois même on me renvoie, quoique dans ce moment-là, tous les bâtards du roi et Monsieur lui-même se  trouvent dans la chambre...Je vais droit mon chemin; cependant, il y a deux jours, je n'ai pu m'empêcher d'en dire un mot au roi: Ma fille avait été faire une promenade en voiture avec Mme de Chartres. Monsieur me demanda devant le roi si elle n'était pas rentrée; je lui répondis:" J'ay envoyés ches Elle, Monsieur, car comme on me fait toujours attandre une demi-heure avant que je puisse savoir si j'ores l'honneur d'entrer icy, j'ai cru que ma fille pourroit avoir tout le temps de venir."

Le roi ne souffla mot.

Si l'on peut recouvrer sa virginité après n'avoir pas pendant dix-neuf ans couché avec son mari, pour sûr  je suis redevenue vierge...."

 

Lettres de Madame duchesse d'Orléans née princesse Palatine

 

13:58 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.