2348

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/03/2014

le hanneton ne peut mathématiquement pas voler

"Je me souviens d'un numéro de "Pour la science " de novembre 1997: un entomologiste allemand y expliquait que le hanneton ne peut mathématiquement pas voler. Si l'on modélise les paramètres anatomiques et physiologiques de l'insecte: son poids, la surface de ses ailes, la fréquence des battements, il devrait s'écraser; la course du hanneton est un camouflet à la science. En regardant l'eau du fleuve caresser les flancs de la coque, je me disais que la Russie est aux nations ce que le hanneton est à l'évolution: une aberration. Ce pays, au bord de l'écroulement, poursuit de siècle en siècle sa marche inaltérable. Il titube mais ne s'effondre pas....

Lorsque je rencontrais un Russe, je le rangeais dans l'une des cinq catégories socio morphologiques  auxquelles, pour le moment, aucun de mes interlocuteurs n'avait échappé.

- Artiste itinérant et persécuté: escogriffe à peau pâle, yeux délavés, gestes brusques, cheveux filasse, conversation confuse plus proche du charabia dostoïevskien que de la tendresse tourguénievienne...

-Chasseur sanguin et boute-en-train: personnage gros, fort, peau tendue et très rose, yeux bleus, cheveux drus, blonds et souvent ras, bavard, forte voix, grand buveur, équivalent slave du tartarin provençal, vit en province ou dans un village, doué pour la combine ou la mécanique, indifférence abyssale pour l'art.

-Conspirateur raspoutinien neurasthénique: type brun, phénotypes abkhazo-géorgiens, petite taille, traits marqués par les tragédies, cachant sa morgue sous une barbe ou une moustache brune, silencieux et soumis d'apparence, héritier d'un passé complexe et trouble, , idées politiques proches du nihilisme, a alimenté les rangs des penseurs blêmes et antitsaristes de la fin du XIXème.

-Jeune fantassin enthousiaste casseur de fasciste: type musclé, beau, apollinien, sourire carnassier, aurait pu servir de modèle pour les sculptures staliniennes ou de figurant  dans une charge héroîque filmée par Eisenstein.

- Businessman arriviste enrichi par la chute de l'URSS: parasite qui doit sa prospérité au dépeçage de l'Union soviétique, individu flasque, cachant son manque d'éducation et sa crasse culturelle sous des vêtements lamentablement assortis, un amas de gadgets prétentieux et la satisfaction de soi, possède davantage de sens du kitsh que du beau, considère la nature comme un parc d'attractions et les bêtes sauvages comme des cibles pour le tir à la carabine."

 

SYLVAIN  TESSON     [  S'abandonner à vivre  ]

 

10:29 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)