2348

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/12/2015

Les personnes âgées pensent de manière historique

"Les personnes pour lesquelles j'écris ce récit ne sont pas nombreuses à être aussi âgées que moi. La plupart ignorent ce que peut représenter pour les vieilles gens un objet attestant de la réalité de leur jeunesse, surtout lorsque leur existence s'est déroulée loin des lieux et des images de celle-ci. Ils ne savent pas ce que signifie un vieux meuble, une photographie pâlie, une lettre dont l' écriture et le papier ouvrent et illuminent des trésors de vie cachée, une correspondance dans laquelle on redécouvre des sobriquets, des expressions familières que personne ne comprendrait plus aujourd'hui.

Cependant, les retrouvailles avec un homme vivant qui partagea nore enfance et notre jeunesse, qui connut nos professeurs entérrés depuis longtemps et conserve sur eux des souvenirs que nous avons oubliés, revêtent une importance bien plus grande que ce genre de documents issus d'époques anciennes; chacun perçoit le passé derrière le présent.

Je remarque qu'atteignant l'âge de la vieillesse, les hommes développent un goût pour l'histoire qu'ils n'éprouvaient pas dans leur jeunesse.Cela repose en fait sur la connaissance de multiples strates qui s'accumulent au fil de nombreuses décennies d'expériences  et de souffrances sur le visage et dans l'esprit d'un homme. Au fond, toutes les personnes âgées pensent de manière historique, même si elles sont loin d'en avoir conscience. Elles ne se satisfont pas de l'aspect extérieur des choses qui convient si bien aux jeunes gens. Elles ne désirent pas non plus s'en passer ou l'effacer mais percevoir la successsion des strates qui donnent au présent tout son poids."

 

HERMANN  HESSE    "Eloge de la vieillesse"

13:53 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)