2348

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/04/2008

Sagesse

"Je n'ai pas l'habitude de m'ingérer dans les évènements quand je remarque chez eux l'intention de suivre leur cours sans tenir compte de mes projets. Je laisse alors les évènements s'expliquer jusqu'au bout afin de ne pas manquer ce qu'ils ont à m'apprendre."

Lanza Del Vasto   [Le pélerinage aux sources ]

14:32 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

29/03/2008

L'indicible est essentiel

"Désormais, nous parlions pour ne rien dire; Nous vîmes s'installer entre nous l'écran de ces mots lisses, de ces reflets sonores du quotidien,de ce liquide verbal dont on se sent obligé de remplir le silence.Avec stupeur, je découvrais que parler était en fait la meilleure façon de taire l'essentiel...L'indicible, il était mystérieusement lié, je le comprenais maintenant, à l'essentiel.L'essentiel était incommunicable; et tout ce qui dans ce monde me torturait pas sa beauté muette, tout ce qui se passait de la parole me paraissait essentiel." 

Andreï Makine   [le testament français] 

08:48 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

22/03/2008

le Taj Mahal

"Je m'aperçois qu'en règle générale, quand une chose nous apparait comme une merveille, ce n'est pas à cause de ce que nous y voyons, mais à cause de ce que d'autres y ont vu.Presque tous nos émerveillements sont de seconde main.Le simple privilège  de contempler un objet qui a suscité l'enthousiasme, ou le respect, ou l'affection ou l'admiration d'une multitude de nos semblables, est en soi une expérience qui nous est précieuse, nous nous en trouvons durablement enrichis. Cet objet, ce spectacle, ce peut être le Taj Mahal. Vous ne pouvez réfréner votre enthousiasme ni maitriser votre émotion lorsque surgit à vos yeux cette aérienne bulle de marbre.Mais ce sont les émotions accumulées de centaines d'écrivains fervents qui les ont déposées en vous couche par couche, année après année , toute votre vie; et maintenant, ils rompent les barrages et vous submergent ...Aussi longtemps que je vivrai, le souvenir du Taj Mahal aperçu pour le première fois dans le lointain me récompensera du laborieux voyage que j'ai entrepris autour du globe pour avoir cet immense privilège."

Mark Twain      [Le tour du monde d'un humoriste]      1897

18:36 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)